La Municipalité

LE MOT DE MONSIEUR LE MAIRE

« Bienvenue sur le site internet de la commune de Prades sur Vernazobre.

Situé à l’ouest du département de l’Hérault entre mer et montagne, notre village à tradition viticole est réputé pour sa qualité de vie. Le nouveau mode de communication que nous mettons à votre disposition complète les différents guides régionaux que vous auriez pu découvrir.Plus dynamique, plus réactif, il séduira je l’espère de nombreux internautes intéressés par notre commune.

D’un clic, vous accèderez à toutes les informations pratiques et fonctionnelles relatives à la vie quotidienne qui nous permettrons d’entretenir des échanges plus directs.

Avec la spécificité de son terroir classé AOP Saint-Chinian, la qualité de ses vins reconnus dans le monde entier pouvant être dégustés sur place dans nos caves particulières, avec un comité des fêtes qui grâce à son dynamisme nous propose un grand nombre de festivités annuelles, je formule le souhait que ce site, par son utilisation, vous soit agréable et profitable et qu’il contribue à tisser les liens de convivialité nécessaire au fondement de notre identité communale. » (Jean-Marie Milhau – Maire de la commune)

Élu pour 6 ans le 23 Mars 2014, le conseil municipal se compose de 11 membres :

Maire : Mr MILHAU Jean-Marie

1er Adjoint : Mr CODOU Roch
2e Adjoint : Mr GRASSET Vincent
3e Adjoint : Mr POUX Patrice

Mme RONDI Sandrine
Mr CULIOLI Jean-Marc
Mr DEPAULE Michel
Mr JOUGLA Alexandre
Mr LEFEVRE Serge
Mr MAGE Yoan
Mr PETIT Xavier


Les agents à votre service :
au secrétariat de mairie : Mireille Pastor
à l’épicerie multi-services : Patricia Grasset, Monique Poux
à l’agence postale communale : Kim Haight
aux services techniques : Didier Garcia

Le secrétariat de mairie est ouvert au public du lundi au vendredi de 9h00 à 11h45

DISCOURS DE MONSIEUR LE MAIRE POUR LA NOUVELLE ANNÉE 2016

 » Permettez moi d’abord de saluer les personnalités qui nous font l’honneur et l’ amitié d’ avoir répondu à notre invitation et je les remercie de leur présence :
notre conseillère départementale Marie-Pierre Pons (qui s’excuse d’un léger retard mais viendra nous saluer dans la soirée, de même que notre président Jean Noel Badenas) les maires des communes de la communauté sud Héraut les représentants des administrations agence technique départementale, la Gendarmerie Nationale, le responsable de la caserne des pompiers de Saint-Chinian David Mouton, les responsables des associations, les conseillers municipaux.

Mes chers concitoyens c’est avec un grand plaisir que je vous accueille pour cette traditionnelle cérémonie des vœux, moment privilégié s’il en est mais aussi temps de convivialité et de rencontre.
Cette année encore, je suis heureux de constater que vous êtes aussi nombreux à avoir répondu à notre invitation. J’ai le plaisir sincère de vous souhaiter une belle année, une année d’épanouissement dans votre vie personnelle, professionnelle, associative.
Mais je ne peux pas continuer sans évoquer l’année d’épreuves, d’effroi et de douleur que nous venons de passer. Par trois fois, la France a porté le deuil, par trois fois la république a été frappé en son cœur, par trois fois les terroriste ont lâchement attaqué des femmes, des hommes illustres ou inconnus en plein Paris et réalisé de véritables carnages. Le bilan est lourd, très lourd, les victimes auraient pu être n’importe qui. Cette année marque un tournant dans notre histoire nous ne serons plus jamais les mêmes. La douleur et aussi la haine des terroristes sont vives en chacun d’entre nous. Malgré les épreuves, malgré les effroi et la douleur, restons unis dans l’adversité, demeurons solidaires envers chacun. Le devoir de mémoire reste mais la vie continue aussi.

Je vais donc vous donner un bilan sur la vie de notre commune de 298 habitants au dernier recensement, lors de la fin de mon premier mandat en 1995 nous étions 189, donc en vingt ans nous avons une augmentation de 41% de la population ce qui confirme que l’air de Prades est bon et qu’il fait bon y vivre. Bienvenue aux nouveaux pradéennes et pradéens. Nous avons cette année une quinzaine de nouvelles inscriptions sur les listes électorales : ne croyez surtout pas que ce sont des connaissances que nous recrutons pour les prochaines élections, nous n’en sommes pas encore là.

En 2015 avec mes amis du conseil municipal je pense que nous avons fait du bon travail, mise en route de la step de la Maurerie. Cette station comme les deux autres du village a été conçue avec un système de filtration avec plantation de roseaux respectant des règles écologiques maximales. Remise en service avec une réfection complète des règles écologiques maximales, remise en service avec une réfection complète de la fontaine du village, installation d’un chauffage réversible à la salle des associations, rénovation complète du logement de l’ancienne poste en peinture intérieure et toiture au moment du changement du locataire, réfection de la façade de la mairie, pose de miroir de visibilité dans cinq rues du village, travaux récurrents sur les chemins. Tous ces travaux ont été réalisés avec nos fonds propres. Par contre après les intempéries du printemps, des travaux sur ces mêmes chemins ont été réalisé avec une subvention de 24% de la DETR sur facture présenté, ainsi qu’une rallonge de 10000 euros complémentaire des hors programme.

J’ ai gardé le plus important pour la fin du bilan des travaux effectués en 2015 avec la mise en sécurité du rond point à l’entrée du village route de Berlou avec l’ aménagement de la place de la mairie attenante avec un enfouissement de tous les réseaux à 150m vers Berlou pour un montant prévisionnel de 114000 euros ttc 76% de la somme est prise en charge pour le département 24% à notre charge. Pour ces 24% reçu une seconde subvention de 17000 euros au titre des amendes nous permettant de clore la partie financière du dossier pour engager les travaux. Je remercie vivement l’agence départementale qui a été maître d’ouvrage sous le couvert de monsieur Richard Grangonnet et Jean-Claude Bourdel qui grâce à leur conseil avisé et surtout leur aide nous ont permis de refaire les niveaux et le trottoir de la place du village qui, vue l’empilation successive des revêtements devenaient dangereux pour les piétons.

Je vous promets d’autres travaux à venir qui seront pour l’entretien et l’amélioration des biens communaux : remplacement des menuiseries de la mairie avec installation d’un chauffage réversible ainsi qu’à l’ancienne poste par souci d’économie d’énergie. Remise en état avec peut être un agrandissement du portail de la cour de la salle des associations ainsi qu’une réfection du préau, pose d’un portail terminant l’aménagement de la place et sécurisant le passage de derrière la mairie, lancement de l’étude pour le réalisation d’une aire de lavage pour les engins agricoles sur la route de la Maurerie, lancement d’un projet plus important pour une restructuration des locaux municipaux. Tout cela se fera malgré une baisse de la dotation globale de fonctionnement très importante de l’ état. J’ attire là toute votre attention. Je ne citerai qu’un chiffre qui devrait suffire en soi à témoigner de la difficulté à laquelle font face les communes : moins 11 milliard d’euros. C’est le montant de la baisse prévue sur 3 ans par le gouvernement. La baisse du concours de l’état est massive. Il faut que vous soyez conscient qu’il va y avoir une panne de l’investissement public qui va se traduire localement.

Nous sommes dans un contexte budgétaire contraint. Les années à venir seront difficiles financièrement pour notre collectivité, mais malgré cette baisse, je vous rappelle que les impôts de la commune n’ont subit qu’une légère hausse égale au taux de l’inflation(1% exactement). Nous maîtrisons nos dépenses. Notre bas de laine n’est pas troué en ce début d’année. Le solde est positif. Pour la suite, car il y a une suite, certains de vous doivent trouver le temps long. J’ai repéré des regards qui disent il ne nous parle pas de boire un coup, il n’a rien amené pour manger cette année ? n’ayez pas peur, patientez encore un peu, il y aura ce qu’il faut, nos top chef ont bien travaillé. Avec la communauté des communes qui est passée de dix à dix sept communes, notre territoire s’est agrandi. Nous terminons la deuxième année, nous rentrons dans l’époque de la compétence, de la mutualisation des services, des groupes de travail thématique, de la charte de gouvernance etc…. , des mots que vous devez trouver barbares, mais il faudra s’y faire. Plus tard on agrandira le territoire, on parle déjà d’attelage avec la Domicienne, Béziers voudrait une grande agglo, le train est en marche on ne pourra plus l’arrêter. Les petites communes comme la nôtre sont prises dans ce mouvement peut être que l’on pourra réaliser certaines choses que seul nous ne pourrions pas.

Mais sachez que si il reste encore une petite part du royaume pour Prades, je saurais aller la chercher, j’y consacrerai mon temps et mon énergie. Je salue encore mes collègues maires avec qui je travaille dans une bonne ambiance générale, sans arrière pensée de ma part, je dis quand même à notre président Jean-Noel Badenas que pour moi et cela n’engage que moi : Puisserguier est peut être la capitale mais Prades c’est Capital.

Je ne terminerai pas sans remercier mon personnel communal pour tout le travail effectué tout au long de l’année. Je remercie les copains du conseil municipal qui m’aident à prendre les meilleures décisions, je remercie les épouses qui nous soutiennent énormément et qui nous préparent avec soin et économie ces belles soirées, à vous tous je veux vous présenter mes vœux de santé et de bonheur pour vous-même et vos familles avec une pensée particulière pour ceux qui souffrent et que les aléas de la vie bien nombreux dans cette période troublée n’épargnent pas.
Bon bon assez parlé, c’est moi maintenant qui commence à avoir soif, je vous invite à l’apéritif dinatoire.

Bon courage

Bonne année  »

(Jean-Marie Milhau – 9 janvier 2016)